Vous avez dit coach ? …

Depuis 2013 quand j’ai commencé à travailler sur le projet de The School of Life, j’ai rencontré beaucoup, beaucoup, beaucoup de coachs en tous genres qui promettent monts et merveilles.
J’ai l’impression que c’est un métier à la mode, la moindre personne qui ne sait que faire de ses journées, et souhaite réinventer sa vie, se tourne vers le coaching. Voir se soigner de ses propres maux !
Je pensais naïvement au début que ces personnes, ces “coachs” seraient toutes indiquées pour enseigner à la School. Que nenni. J’ai rencontré près de 100 personnes avant l’ouverture de la School, pour en retenir… zero!
Au final, je me suis tournée vers des makers, et les profs que j’ai choisis sont issus d’univers et d’horizons variés, et n’ont que plus de poids pour guider les participants: entrepreneurs, philosophes, photographe, chanteuse, psy, philosophe, DJ,… des personnes inspirantes et spontanées, bienveillantes et avec l’envie de partager. Certains sont (de bons!) coachs, mais, sur plus de 300 personnes rencontrées, c’est un pourcentage très faible !
L’équipe londonienne de la School a même insisté pour que je donne des cours, ce que je n’avais jamais fait jusqu’alors (…et dire qu’en khâgne je voulais être prof!), et j’y trouve beaucoup de plaisir, et beaucoup de succès!

strongwomanIl existe bien sûr de vrais bons coachs, mais, pour en avoir rencontré beaucoup, les critères de sélection n’ont rien à voir avec leurs diplômes, les livres qu’ils/elles ont écrit, ou leur nombre de fans.
Posez-vous juste les bonnes questions avant d’en adopter un:
Le parcours de cette personne m’inspire-t-il?
Est-elle bienveillante?
Ne me pollue-t-elle pas avec ses problèmes?
Me pose-t-elle les bonnes questions?
Avez-vous bien défini vos objectifs?
Me suggère-t-elle mes pistes de réflexion, ou m’impose-t-elle ses solutions?

Je connais des gens très bien, certainement capables de vous aider autour de moi, n’hésitez pas à m’adresser un email ici: hello@fannyauger.org en détaillant votre problématique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *






Comment *